Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 22:08

On a maintenant la liste des complète des candidats pour la première circonscription de Savoie et, vu le résultats ici des présidentielles, l'élection n'est peut-être pas jouée d'avance. Il y a en tout cas quelques incertitudes

 

Une première vue des poids des forces politiques à St Inn et dans la circonscription que cristallise le premier tour des présidentielles :

 

Et pas moins de 13 candidats. C'est beaucoup mais pas plus qu'en 2002 (15 candidats) ni qu'en 1997 (20 candidats!).

 

D'abord voyons rapidement les "petits candidats " :

Claire Schwab pour le Parti Animaliste

Frédéric Exertier  du MHAN,  il s'était déjà présenté en 2012,  obtenant 1,2% à Saint Inn,

Sylvain Socquet-Juglar de l'Alliance Ecologiste Indépendante représente le Mouvement 100%, un rassemblement de mouvements qui se disent écologistes et citoyens, animé, entre autres par Francis Lalanne. 

Jean Chrétien est présenté par Savoie Fédérale, une organisation régionaliste savoisienne. 

Raphaelle Petit pour l'UPR, le parti de François Asselineau. Elle a pour objectif de retrouver ses 8 voix à St Inn (0,5%), ses 673 voix sur la circonscription (1,0% quand même). Un objectif difficile.

On a aussi Marie-Françoise Delsart  et enfin Caroline Carron

 

A l'extrême gauche, seule Lutte Ouvrière est présente avec Véronique Duperron. Ci-dessous le score de l'extrême gauche aux législatives de ces dernière années (eh oui pas de candidat à Aix les Bains  en 1988 et 1993) ainsi qu'aux  présidentielles d'Avril dernier.

Aux présidentielles, à Saint Inn comme aux alentours,  Artaud et Poutou n'avaient pas fait mieux que leurs représentants respectifs aux législatives de 2012, en nette baisse par rapport aux scores des années antérieures. Il n'est pas dit que Duperron arrive à faire autant.

 

Le candidat du FN est Jean Pierre Chauveau, avec pour mission de récupérer le maximum des électeurs de Le Pen. Ci-dessous le score du FN aux législative depuis 1988 et aux dernières présidentielles.

Jusqu'en 2002 le village votait FN dans les mêmes proportions que la circonscription. Depuis lors, il le fait de moins en moins en moins. Une comparaison qui vaut aussi avec le vote national.

On remarque bien avec le graphique suivant que lorsque les législatives interviennent dans la foulée  des présidentielles le candidat du FN est loin d'arriver au niveau du candidat Le Pen. 

On peut raisonnablement supposer que Chauveau subira cette année la même érosion.

 

Côté gauche la désunion amène à une situation un peu inattendue. La France Insoumise, comme presque partout, présente son propre candidat, Thierry Bonnamour et refuse l'union au premier tour avec les autres partis de gauche. Du coup le Parti Communiste a proposé un accord au Parti Socialiste et son candidat pressenti Dominique Scheidecker se présente comme suppléant de la socialiste Fathia Brunetti, élue d'Aix les Bains et issue du courant de Benoit Hamon. Elle avait déjà été candidate aux élections départementales de 2015. Elle qui pour l'occasion refusé l'investiture officielle de son parti à cause du désaccord concernant cette alliance locale.

Beaucoup d'incertitudes donc, concernant ces deux candidats. Bonnamour réussira-t-il a capitaliser les voix présidentielles de Mélenchon? On voit ci-dessous qu'en 2012 aux législatives, le Front de Gauche avait fait  mieux qu'un PC sur le déclin lors des  législatives précédentes et, qu'aux dernières présidentielles,  la France Insoumise avait fait encore mieux.

Mais, si on ne sait pas toujours très bien d'où viennent (politiquement)  les électeurs qui gonflent les rangs de la FI (il n'y a pas que des socialistes déçus), on voit que ce sont dans une large mesure, à Aix par exemple, les militants communistes qui ont fait sa campagne. Sans leur soutien, difficile pour lui donc d'atteindre le score de Mélenchon en Avril. A moins qu'il n'y ait une vraie dynamique nationale...

Ces communistes qui pourraient donc se tourner vers Brunetti. Celle-ci devrait bénéficier en outre évidemment du noyau dur des électeurs de Hamon et d'écologistes orphelins. Bien sûr, la disparition de l'électorat socialiste est aux présidentielles spectaculaire! On est loin du temps où les Besson ou Calloud étaient à St Inn  presque majoritaires. Voir ci-dessous l'évolution du score cumulé des écologistes et des  socialistes aux législatives depuis 1988 avant l'effondrement des présidentielles.

Elle pourra peut-être retrouver une partie des électeurs réfugiés chez Mélenchon, Ce sera plus difficile de récupérer ceux qui, très nombreux à Saint Inn par exemple, sont séduits part Macron. Elle bénéficiera aussi peut-être cependant de ses réseaux à Aix les Bains. Elle pourrait dépasser les 10%. Ce serait paradoxalement pour elle un succès d'arriver à 15%.

 

Le favori est bien entendu le député sortant Dominique Dord, ancien trésorier de l'UMP et candidat de LR et de l'UDI. On voit bien sur le graphique ci-dessous combien la droite est devenue dominante depuis le début du siècle, et à St Inn plus qu'ailleurs dans le voisinage. Peut-être vaut il plutôt parler de la droite et du centre car Dord ,comme Ferrari avant lui, se réclame clairement de ce large soutien. On remarque que c'est plus nettement le cas pour les législatives que pour d'autres élections.

Dord bénéficie donc d'une solide implantation locale et on peut raisonnablement penser qu'il pourrait bien rattraper la mauvaise performance de la droite aux présidentielles dûe à l' "accident Fillon", récupérant sans doute une bonne partie des électeurs de Dupont-Aignan. Cette performance est  déjà plutôt moins mauvaise qu'ailleurs en France, particulièrement à Saint Inn. Il faut toutefois noter que lors d'autres élections les partis du centre, ou même jadis des candidats écolo-centristes ont fait ici de très bons scores. Et notamment  Bayrou aux présidentielles de 2007 et 2012 où il était à St Inn  respectivement 5 et 3 points au dessus de son score national.

 

Il y aurait donc une fenêtre entre les socialistes et la droite. Ce qui nous amène au dernier candidat, qui est une candidate : Typhanie Degois, issue de la sélection de la République en Marche et animatrice du comité "en marche Aix les Bains".  À 24 ans, c'est la plus jeune candidate investie par le REM. C'est une juriste, diplômée en droit des affaires. Elle a pour elle des électeurs potentiels dans une circonscription où avaient été élus le siècle dernier des socialistes "modérés", où le centre quand il est présent, fait généralement de bons scores et où  Macron est arrivé en tête au premier tour. Elle a bien sûr contre elle son jeune âge et son inexpérience face un notable très bien installé depuis longtemps. Il est probable qu'elle sera au second tour. On a du mal à imaginer qu'elle ait une carrure suffisante pour battre Dord au second tour. Il serait cependant imprudent d'écarter totalement une telle issue, surtout si la dynamique Macron se révèle très forte au niveau national .

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent
commenter cet article

commentaires

Brison Saint Innocent (Savoie)

  • : les élections à Brison Saint Innocent
  • les élections à Brison Saint Innocent
  • : Toutes les élections à Brison Saint Innocent
  • Contact

Recherche

Municipales 2008/2009